La buena Vida

C’est quoi la bonne vie ? Difficile de répondre à cette question tant nous sommes différents. Pourtant, certains pays comme l’Equateur ou la Bolivie ont inscrit dans leurs constitutions le « Buen vivir »(le bien vivre) inspiré des indiens : le « Sumak Kawsay ou le Suma qamaña », des Quéchuas et Guaranis. Le « Buen vivir », c’est la vie en harmonie avec les cycles de la Terre Mère, du cosmos et de l’existence en comprenant que tout est équilibre. Il n’y a pas d’autre vie possible que celle qui cohabite avec toutes les formes de vie animée et inanimée, puisque l’humanité elle même est nature. Comme tout est une question d’équilibre, on ne peut vivre pleinement si une seule personne vit mal, ou si pour satisfaire de vains besoins, nous abîmons ou détruisons la Terre Mère. Tout un programme qui dépasse largement le déséquilibre qu’implique le gaspillage alimentaire ! Mais derrière la « bonne vie », il y a aussi ce que nous pouvons choisir à notre niveau, notre capacité à changer, contempler, inspirer, aimer,  vivre pleinement en renonçant à ce qui est vain, inutile, en acceptant nos différences aussi… La croissance à tout prix n’est en rien le progrès … Car elle implique des inégalités de plus en plus fortes. On le voit dans le gaspillage alimentaire : on jette des tonnes de produits alimentaires (10 millions de tonnes d’aliments consommables partent chaque année à la poubelle en France pour 10 Milliards d’euros)alors qu’en France près de quatre millions de personnes bénéficient du programme d’aide alimentaire du Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) … Cela n’arrive pas ailleurs, mais chez nous, au coin de notre rue ! Donc la Buena Vida c’est une cantine mais c’est aussi un lieu qu’on veut le plus sympa possible pour qu’on se motive, les uns et les autres pour avancer vers l’équilibre. Oui, c’est utopique … jusqu’à ce que cela arrive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *